Ma Ciboulette à l’abris de l’hiver

L’hiver arrive et le temps des réserves est venu. Je n’ai pas encore la chance de posséder un jardin, mais grâce à ma terrasse, je m’amuse à cultiver ce que je peux dans mes petits pots en terre cuite: Thym, Romarin, Menthe verte, Mélisse, Framboises, Aloe Vera (que j’ai rentré en ce début d’automne) et Ciboulette !

Toutes ces petites cultures sont très faciles a faire pousser et à entretenir tout au long de l’année: à vrai dire il n’y a qu’à laisser pousser 😉  Et tout ce qui fane en hiver, repousse tout seul au printemps !

Elles offrent d’autre part l’assurance de produits frais, sains et « safe », dont on connait forcément l’origine, elles sont on ne peut plus économiques et hyper écolo: et oui aucun emballage et un bilan carbone réduit à zéro !

Bref, que du bon ! Alors si vous aussi avez la chance de posséder un petit bout d’extérieur, lancez-vous !

⇒ Dans cet article je vais vous présenter plus en détail ma récolte de ciboulette pour l’hiver.

La ciboulette possède un bulbe, comme son cousin l’ail, qui lui permet une hibernation et une repousse tous les ans. En dessous de 10°C environ elle fane et perd ses feuilles. Les basses températures commençant à pointer leur bout de nez, j’ai voulu me constituer une petite réserve pour l’hiver. D’habitude j’achetais chez Picard les boites d’aromates congelés pour en profiter l’hiver, mais cette fois j’ai décider de les faire moi même ces réserves 😉 :

 

♣ Tout d’abord, commencer par couper les tiges à leur base. J’en ai laissé volontairement car l’hiver n’est pas encore là et je souhaite encore profiter de ma cibou fraichement cueillie …

 

Couper les tiges à la base

Couper les tiges à la base

 

 

♣ Trier les tiges des brins d’herbes qui taperaient l’incruste et couper les extrémités mortes :

 

Faire le tri

Faire le tri

ciboulette

 

♣ Rincer les tiges à l’eau claire et égoutter:

 

Rincer les tiges

Rincer & égoutter les tiges

 

 

♣ Couper en petits bouts et rassembler dans une boite qui supporte la congélation (ici petit contenant en plastique mais sans bisphenol A) :

→ Les tiges était tellement fraiches qu’elles m’ont faite pleurer comme avec les oignons =)

 

Couper en petits bouts

Couper en petits bouts

 

 

 

♣ Mettre au congèl avec ses amis, ici Poivrons et Basilic :

Et hop, au congèl !

Et hop, au congèl !

 

Et voilou ! Ici j’ai constitué un stock de 30 gr, j’espère en avoir assez jusqu’à la repousse en pot !

 

Et vous ? Faites-vous des petites réserves pour l’hiver ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire